AYUDA
- Association d'aide aux lévriers maltraités

“ LE CHIEN N’A
QU’UN BUT DANS
LA VIE:
OFFRIR SON CŒUR.”

Pourquoi adopter ?

AIDEZ LES LÉVRIERS
MALTRAITÉS EN
EUROPE

Chaque année des dizaines de milliers de Lévriers sont abandonnés, torturés ou tués partout en Europe

Pour en savoir plus

FAIRE SAVOIR
FAIRE CHANGER
FAIRE ADOPTER

Nos bénévoles sont là pour essayer de mener des actions de collectes de dons, de consommables divers et pour peser dans le débat politique en Europe

Pour nous rejoindre


Qui sommes nous?


La maltraitance des Lévriers

Notre Équipe

Notre Philosophie

Depuis l'Égypte ancienne, les Lévriers sont connus et accompagnent les humains<. Ils sont depuis toujours appréciés pour leur capacité à chasser, leur indépendance, leur grande douceur et leur capacité d'adaptation.

De nos jours, les Galgos et Podencos sont utilisés en Espagne pour une chasse devenue spectacle. Élevés de façon intensive, ces Lévriers sont parqués, entre mars et septembre dans des enclos. À partir de septembre ils sont entraînés, attachés à plusieurs avec des longes derrière une voiture. D'octobre à mars ils doivent servir d'acteurs pour un spectacle de chasse aux lièvres. Ils sont lâchés par deux pour chasser "à vue" et les spectateurs suivent à pied ou à cheval.

Un Galgo ou une Galga performant(e) peut rapporter gros à son propriétaire (Galguero). Mais après 2 à 3 ans, ces Lévriers sont considérés moins performants et éliminés, et cela parfois de manière atroce.

Chaque année des dizaines de milliers de Galgos subissent le même sort. Dans le meilleur des cas, le Galguero dépose son lévrier dans un refuge, mais souvent le chien est abandonné dans des terres arides, condamné à errer ou à mourir de soif. D'autres sont apportés dans une Perrera (structure d'euthanasie). Enfin beaucoup sont "punis" par pendaison, par noyade, jetés vivants dans des trous, torturés de maintes façons au nom d'une tradition cruelle, quand leur propriétaire estime avoir été déshonoré par son chien qui à "mal" chassé.

Le sort d'un Podenco utilisé pour une chasse dans des territoires plus accidentés, n'est guère mieux. Après la période de chasse ces chiens sont également éliminés.

Opinion d'un Galguero: "Nous aimons nos Galgos, mais comprenez, au bout de deux ans ils n'ont plus aucune valeur pour nous !"

Les Lévriers anglais, les Greyhounds sont, dans les pays anglophones principalement, utilisés abusivement pour des courses à paris urbains et peuvent faire gagner des sommes importantes à leurs propriétaires et aux parieurs.

Après l'élevage très sélectif et des entraînements intensifs, ils doivent courir dans les cynodromes toujours dans le même sens, ce qui entrave lourdement leur santé. Après une courte carrière beaucoup sont tués, s’ils ne peuvent pas être sauvés par une organisation de protection animale. Encore une fois, car ils ne "valent" plus rien. Ils seront donc cédés à des laboratoires, simplement euthanasiés ou parfois revendus comme viande de consommation en Asie.

Là aussi le même cynisme des propriétaires: "C'est une tradition, qui nous est chère, mais c'est aussi notre business !". La situation des Lévriers n'est pas tolérable à une époque de prise de conscience des devoirs que nous avons envers les animaux.

L'animal est reconnu par la loi, dans beaucoup de pays européens comme un "être vivant doué de sensibilité". En Espagne, la législation propre à chaque région, ne protège pas les taureaux de combat et les Galgos au même titre que les autres animaux. Sans parler d'une certaine négligence d'application des lois déplorée par les défenseurs espagnols de la cause animale. Partout en Europe des associations se mobilisent pour changer le destin des Lévriers.

Ayuda en fait parti, convaincue que seulement tous ensemble nous pourrons arriver un jour à faire changer les mentalités et améliorer les lois. En attendant nous ferons de notre mieux pour sauver au moins un certain nombre de Lévriers en souffrance et essayer de faire parler de cette cause pour que la pression de l'opinion publique soit chaque jour plus forte.

Car si on sauve un Lévrier cela ne change pas le monde, mais pour lui tout son monde change.

Découvrez qui sont ceux qui font AYUDA

Pour nous, chaque moment est source de potentiel et nous accordons beaucoup d'importance à nos actions au quotidien. Notre équipe est à l'image de notre association, composée de personnalités diverses, toutes et tous impliqués dans cette cause qui nous anime.
Monika, Présidente

ayuda.presidente@gmail.com


Amoureuse des Lévriers depuis toujours, j'ai découvert incrédule la situation des Galgos et Podencos. Je ne pouvais pas faire autrement que de m'impliquer dans leur protection et celle des Greyhounds de courses. J'ai suivi des formations auprès des spécialistes de Lévriers traumatisés, mais c'est surtout ma Galga adoptée et les quelques Galgos pris en accueil qui ont été de formidables professeurs. C'est pour eux et tous leurs congénères en souffrance que je souhaite oeuvrer avec toute l'équipe d'Ayuda. Julien est à mes cotés pour gérer la présidence.

Émilia, Trésorière

ayudatresoriere@gmail.com


Même si personnellement je ne peux pas adopter un Lévrier, j'ai toujours aimé donner un coup de main à de multiples occasions. Que ce soit pour un transport de matériel ou un transfert de Galgo, c'est toujours avec le même plaisir que je me rends utile à la cause des Lévriers en souffrance. Et je suis ravie de pouvoir mettre mes compétences dans la trésorerie associative au service d'Ayuda.

Christine, Adoptions & Familles d'accueil

ayuda.adoptions@gmail.com


Depuis maintenant 30 ans dans la protection animale et forte de ma longue expérience je gère les adoptions et placements des Lévriers en famille d'accueil. Diplômée en éducation canine j'ai aussi suivi une formation de deux ans de comportementaliste canin. Ayant appris le sort des Galgos et Podencos d'Espagne je me suis spécialisée dans les chiens traumatisés. Je travaille en binôme avec Caroline qui me soutient dans ma responsabilité. Ma troupe (deux Galgas, une Sloughi, un Mastin espagnol et un Berger allemand) et moi même résidons actuellement dans les Vosges.

Florence, Secrétaire

ayuda.secretaire@gmail.com


Amie des animaux depuis toujours, ils font entièrement partie de ma vie. En tant qu'ingénieure, j'occupe des responsabilités dans le domaine de la protection animale, faune sauvage et animaux de compagnie au sein de la DRAAF Occitanie.  J’ai découvert avec stupeur il y a une dizaine d’années le martyre des Lévriers en Espagne et sur les cynodromes partout dans le monde. Il y a 7 ans, j’adoptais mon Galgo et plus tard, je m'impliquais dans la cause des Lévriers. Je poursuis mon engagement avec Ayuda. Pour le secrétariat je peux compter sur le soutien de David.

Anne-Marie, Responsable Collectes

ayuda.collectes@gmail.com


Je suis l'heureuse maîtresse de 2 chiennes et 5 chats, tous issus de sauvetage ou refuge. Engagée depuis de nombreuses années auprès de différentes associations de protection animale, on m'appelait déjà Madame Bouchons dans l'une d'elles. Contente de contribuer à améliorer le sort des Lévriers tout en faisant un geste pour l'environnement, la collecte pour Ayuda concerne les bouchons en plastique, mais aussi les instruments d'écriture hors d'usage. Si vous avez des questions, des doutes, des remarques, des suggestions, n'hésitez pas à me contacter ! 

La tranquillité de deux mondes repose sur ces deux mots :
bienveillance envers les amis, tolérance à l'égard des ennemis.

AYUDA s’occupe de sujets choquants et qui peuvent parfois être source d’émotions ou de réactions fortes chez certaines personnes.

Toutefois, l’association prend le parti de ne jamais lancer de polémiques inutiles, de ne pas « insulter » ou "dénigrer" ouvertement d’autres groupes, de toujours dédramatiser les sujets qui la préoccupe.

Elle demande donc aux bénévoles de respecter ces valeurs et de ne pas se servir de leur implication dans l’association pour défendre des convictions trop personnelles ou de faire un quelconque prosélytisme sur leurs propres croyances.

Nous savons que les sujets touchant à la Protection Animale au sens large, peuvent très souvent être source de discussions houleuses et de prises de position radicales.

Vous ne trouverez pas sur ce site de photos "horribles" ou "insoutenables" à regarder ou montrant la cruauté et les sévices auxquels sont soumis les animaux, ne souhaitant pas que ces photos soient diffusées plus que nécessaire, ni qu'elles ne déchaînent des commentaires haineux.

Nous souhaitons faire en sorte de maintenir un esprit serein, bienveillant et ouvert au dialogue, nous savons que nous ne sauverons pas le monde ni tous les Lévriers... mais nous pensons que chaque pas compte, et nous souhaitons le faire dans l'harmonie et avec un esprit positif.

Nos ego sont mis de côté, et chacun offre ce qu'il peut, à sa manière et comme il le peut... Les fleuves commencent par des ruisseaux, et chaque goutte compte.


Adhérer

! Nous ne vivons que grâce aux adhésions !

Ici pas de salariés mais seulement des bénévoles.
Nous donnons tous du temps, et de l'énergie pour aider les Lévriers.
Nous cherchons à mobiliser nos réseaux (publiques, politiques, show business...), des partenaires (marques, industriels, fabricants...), et bien sûr VOUS, le grand public.

Et pour toutes nos actions, nous avons besoin de moyens.
Pour aider les refuges, pour organiser les transferts d'animaux vers les familles, pour participer aux manifestations, pour expédier des croquettes, des vaccins etc...

! Aidez-nous !

Likez nos pages et partagez les, faites parler de la cause des Lévriers ...
et si vous pouvez le faire, participez à nos actions, collectez du matériel pour les refuges (couvertures, croquettes, produits de soins...)

! Liens vers nos Partenaires !

SensCanin : www.senscanin.fr
Éducation canine, activités canines, rééducation comportementale, médiation animal.
Delphine de San Nicolas
81360 Montredon-Labessonié.